Carrelage de salle de bain : tout ce qu’il faut savoir

Agence immobilière à Mougins
4 raisons de contacter une agence immobilière à Mougins
septembre 13, 2022

Carrelage de salle de bain : tout ce qu’il faut savoir

Le carrelage est le revêtement de sol idéal pour les salles de bains, car il résiste à l’humidité et aux éclaboussures d’eau. Durable, décoratif et facile à nettoyer, il peut revêtir le sol et le mur jusqu’à la douche. Lorsque vous choisissez des carreaux pour votre salle de bains, assurez-vous qu’ils sont résistants aux produits chimiques et antidérapants et que vous utilisez des adhésifs et des joints adaptés à l’humidité.

Exigences relatives à la pose de carreaux dans la salle de bains

Plusieurs contraintes peuvent êtes rencontrés lors de la pose du carrelage de salle de bain. En effet, les carreaux de la salle de bains doivent être capables de résister à l’humidité et aux substances chimiques, aux nettoyants ménagers et aux additifs de bains, etc. Cela signifie que les indices E et C de la classification UPEC ont un facteur élevé (3 sur 4).

La salle de bains étant une pièce peu fréquentée, une résistance à l’abrasion de classe 1 est suffisante (classe 5 dans la classification PEI – Porcelain Enamel Association). Le carrelage de salle de bain doit être antidérapant. Il faut aussi respecter la classification R pour les pieds chaussés et les classifications ou A, B, C pour les pieds nus. Un système d’étanchéité doit être posé sous le carrelage (au sol et au moins autour de la douche). Un tapis de polyéthylène ou un revêtement en résine synthétique. Utilisez une colle à carreaux et un coulis adapté à l’humidité ambiante.

Comment coordonner les carreaux de mur et de sol dans une salle de bains ?

Dans la salle de bains, les carreaux de sol peuvent être placés contre le mur, mais une uniformité totale peut être écrasante. Vous pouvez conserver la même palette, voire les mêmes matériaux, mais jouer sur les différences de forme. Si la pièce n’est pas trop grande, il est préférable de s’en tenir au classique 30 x 30 cm. Les carreaux de grande taille (60 x 60, 60 x 120 cm) sont très populaires, car ils ont non seulement un effet géométrique net, mais aussi moins de joints qui peuvent entraîner des taches. Les tuiles « correctives », plus chères, permettent de réduire la largeur des joints (environ 2 mm). Les mosaïques et les bordures donnent un aspect frais aux carreaux monochromes de la salle de bains.

Quels matériaux conviennent pour les carreaux de salle de bains ?

Le carrelage de salle de bain en ciment donne une touche rétro, mais sa porosité naturelle nécessite une imperméabilisation et un polissage au moment de l’installation pour faciliter l’entretien ultérieur. Pierre naturelle, appréciée pour son aspect authentique et sa solidité, mais son poids ne le destine qu’aux revêtements de sol. La porcelaine est largement utilisée, car elle est bon marché, solide et facile à entretenir. Pensez aux carreaux d’imitation : doux avec un effet bois, surprenant avec du cuir, design avec du métal. Le carrelage de salle de bain permet d’avoir une salle de bain chic.

Comment choisir des carreaux pour la douche ?

Pour les carreaux de la douche, il faut non seulement veiller à un indice E élevé et à un bon système d’étanchéité, mais aussi aux joints, car il y a là un risque de pénétration de l’eau. Pour les carreaux de sol dans la douche, vous devez veiller à ce que le risque de glisser et de tomber en entrant et en sortant de la salle de bain soit minimisé : les indices A, B et C (pieds nus) s’appliquent ici. Les carreaux mats à la texture rugueuse et granuleuse sont préférables aux carreaux lisses. Les mosaïques sont recommandées pour les carreaux de douche, car les bordures aux joints réduisent l’effet de glissement. Pour les carreaux de douche (généralement en polystyrène extrudé sur un bac à douche), la zone qui doit être carrelée est délimitée. Vous pouvez souligner cette séparation ou, au contraire, tirer parti de cet effet de platitude et misez sur la continuité des carreaux.